Edito de la quinzaine

Edito : « Laisser aux petits toute leur place dans nos assemblées : plaidoyer pour le caté le dimanche »

« Les enfants sont peu présents le dimanche » entend-on souvent… Et cette présence, il est vrai, nous manque. Paru en 2005, le Texte National pour les Orientations de la Catéchèse (TNOC), affirmait pourtant, et avec raison, que la transmission du témoignage de foi était l’affaire de toute la communauté, même si quelques-uns seulement étaient des spécialistes formés pour cela.

Accueillir les petits transforme une Assemblée dominicale. Elle s’ouvre à sa vocation de rayonner de ce qui la fait vivre et la rassemble. C’est bon aussi pour les enfants catéchisés : ils vivent directement ce qu’ils apprennent et font le lien, souvent méconnu et pourtant essentiel, entre le ‘croire’ et le ‘célébrer’. Catéchiser les enfants le dimanche leur permet aussi de vivre la dimension ‘différente’ de cette activité, qui ne peut pas faire nombre avec les loisirs de la semaine.

La catéchèse dominicale, un dimanche sur deux permettra à nos liturgies d’intégrer l’acte catéchétique (qu’elles portent déjà en germe mais qui est souvent peu exprimé ou exploité). Et à nos groupes de caté de s’orienter vers la dimension priante et célébrante de la vie chrétienne.

Et puis, le dimanche, les papas et les grands jeunes, et d’autres mamans peuvent participer aussi à l’animation des groupes de caté.

Donc n’hésitez pas à vous manifester auprès de nous pour proposer vos services, même très ponctuellement dans l’année ! Il n’est bien-sûr pas nécessaire d’être titulaire d’un bac+12 en catéchèse et travailler en binôme avec une catéchiste expérimentée peut être une source de joie et d’apprentissage !

+ Emeric Dupont

La Grande Assemblée complète : La Grande Assemblée des 16 et 23 juin 2019