Message du Père Émeric – 20 mars 2020

Chers tous,

Nous traversons une épreuve inédite depuis l’après-guerre.
Beaucoup font preuve de dignité, de courage, de sens civique… Je sais les inquiétudes bien présentes, mais l’Espérance aussi.

Par le calme et l’entraide dont nous pouvons faire preuve, nous continuons à cet immense effort collectif, qui aura une fin un jour ! Prenons patience ! Pour beaucoup, l’épreuve de la solitude ou d’une grande promiscuité inhabituelle sont difficiles au quotidien. Nos liens, nos dialogues, nos petits signes d’amitié, la certitude que nous nous portons les uns les autres dans la prière, sont de puissants soutiens.

Les prêtres de nos paroisses continuent chaque jour de célébrer l’Eucharistie en union spirituelle avec chacun, et bien des initiatives d’entraide dont j’ai eu vent me font chaud au cœur.

Le confinement ne tuera pas la fraternité !

Chaque jour, ma prière va tout particulièrement vers nos familles, nos congrégations, nos paroisses, nos frères et sœurs isolés…

Puisse cette petite lettre hebdomadaire, les contacts téléphoniques qui se multiplient, ainsi que notre mini-site paroissial de lien fraternel, continuer d’alimenter cette communion entre nous, jusqu’à des jours meilleurs où nous goûterons la joie de nous retrouver enfin, dans la Grande Famille des enfants de Dieu, pour fêter la fin de ce long temps de désert.

Ayons à cœur de soutenir tous ceux qui, chaque jour, contribuent à lutter pour que la maladie recule, que la sécurité et nos approvisionnements, ainsi que les services publics vitaux, soient assurés. Prions pour nos jeunes qui vivent une manière inédite de continuer leur vie scolaire.

De tout cœur, avec tendresse pour chacune et chacun d’entre vous,

Votre curé

P. Émeric